Le fameux dimanche 14 novembre, jour du grand remaniement ministériel, les écrans de télé n’étaient pas forcément les plus intéressants à regarder. Deux pages, entre autres, méritaient bien un petit screenshot.

Le portail du gouvernement

Là, il ne s’agit pas de bourde bien sûr, mais un beau symbole non ?

portail ministeriel

La page wikipedia de Franck Riester

Au moment de cette capture d’écran, les rumeurs allaient bon train, une chaîne d’info avait même plus ou moins annoncé la composition du gouvernement avant l’heure dite.

wikipedia franck riester

En ce qui concerne Franck Riester, les bruits de couloir l’annonçaient comme remplaçant de Frédéric Mitterrand à la Culture. Quelqu’un a alors eu l’idée géniale d’actualiser sa page Wikipedia avant tout le monde… Sauf que le poste de ministre annoncé sur la page ne lui a finalement pas été attribué, wooops.

Le bizutage virtuel d’Éric Besson

Nommé ministre chargé de l’industrie, de l’énergie et de l’économie numérique, il reprend donc à nouveau les missions de NKM. Nul ne sait si Éric Besson possédera un jour un compte Twitter, en attendant des fakes sont apparus dans la soirée du dimanche.

tweet eric besson

Et un record de RT pour la blague du jour :

tweet eric besson

Bon, ça c’était dimanche. Le lendemain, la page Facebook du même ministre, d’ordinaire plutôt sereine, a connu le chaos.

statut facebook eric besson

Le statut Facebook d'Éric Besson, jour J

Les commentaires, habituellement complaisants, ont cédé la place à des grosses blagounettes, et en quelques heures, leur nombre avoisinait les 400. Ma délicatesse légendaire (je suis une femme, quoi, tout de même) m’interdit de montrer certains commentaires, mais en voici quelques-uns succédant, donc, à la publication du statut Facebook du ministre.

commentaires page facebook besson

Avec un petit relais sur Twitter :

tweet besson

Sale journée pour le CM…