À l’occasion des dernières élections régionales, la curiosité m’a poussé à consulter les tweets des politiques, par le biais de sites comme le Post Tweest (lancé par la Netscouade) et Twitter-les-bains (de fluctuat.net).

Si l’on en croit une étude de 2009 (de Pear Analytics) réalisée sur des internautes anglo-saxons, Twitter sert à véhiculer des « bavardages futiles » pour 40,55% des messages, de l’auto-promo à 5,85% et des spams à 3,75%. Les vrais échanges de conversation (de discussion), eux, représentent 37,5% des envois. Les politiques français se démarquent-ils de cette tendance, dans leur utilisation de Twitter ?

Si beaucoup d’entre eux sont absents de la plateforme de micro-blogging (Chantal Jouanno a par exemple déclaré que Twitter relevait « plus de la sphère personnelle que de la sphère politique »), certains y sont plutôt actifs.

Nathalie Kosciusko-Morizet compte ainsi 42905 followers, suivie par Benoît Hamon (31800), puis assez loin derrière viennent notamment Anne Hidalgo, Valérie Pécresse et Cécile Duflot. Ce « succès » de NKM peut s’expliquer par une gestion intelligente de l’outil Twitter : des publications régulières, une volonté de créer des interactions (l’une des rares à répondre à ses followers, d’ailleurs), et peu de tweets futiles.

Mais pour revenir aux élections, voici quelques messages relevés chez les politiques de tous bords ; vous remarquerez que j’ai privilégié les petites vannes et autres états d’âmes… Ce n’est donc pas représentatif du flux de nos chers élus. En réalité, en dehors des petites polémiques, les politiques se servent aussi de Twitter pour diffuser leurs actus (lieux et dates de meetings par exemple), ou des infos utiles.

28 février : Nos politiques parlent dans le vent
tweet politique
tweet politique
tweet politiquetweet politique

1er mars : Ils se cherchent un peu
tweet politique

3 mars : Ils ne s’entendent pas très bien
tweet politique
tweet politique

13 mars : Ils ont peur !
tweet politique

14 mars (premier tour) : Ils se provoquent
tweet politiquetweet politiquetweet politiquetweet politiquetweet politique

17 mars : Ils font des jeux de mots
tweet politique

21 mars (deuxième tour) : Ils attendent l’heure H (ou pas)
tweet politiquetweet politique
<a href=

22 mars : Ils se lâchent…
tweet politiquetweet politiquetweet politiquetweet politiquetweet politique

Et pour les gourmands, le site du nouvelObs propose une sélection de « tweets du jour » des politiques.

Sur le sujet web & politique, j’en profite pour citer le blog buzzpolitique.fr, qui a publié une vidéo assez amusante sur les petites dérives des actions de communications de certains élus suisses sur Facebook…

Et puis, nouvelle plus fraîche que les élections régionales, le nouveau site de l’Élysée, plutôt bien décortiqué sur lexpress.fr !